dimanche 26 janvier 2014

UN CONSTRUCTEUR EUROPEEN SANS SAV (Languedoc Roussillon)


 
RAPPEL : 3 ans déjà (ou seulement ?) SANS SAV 2011- 2012- 2013

TEMOIGNAGES (extraits)

                  1) 18 novembre 2012 01:22

A la lecture des différents blogs je me pose un grand nombre de questions!!!!J'envisageais l'achat d'un voilier HANSE mais je pense que je vais purement et simplement retirer de ma liste le "chantier HANSE".
Un point important le S.A.V dans la région ou je suis il est NUL il n'y en a pas.
La réputation de sérieux des allemands en prend un vilain coup.
J'ai rencontré plusieurs clients HANSE et le moins qu'on puisse dire c'est qu'ils sont pas ravis par la qualité des finitions, certains ont préférés les régler eux-mêmes en désespoir de cause, par exemple mauvais montage du presse étoupe donc inondation des fonds, promesses de l'importateur de le remplacer suite à visite au salon de Paris pour que le client ne fasse pas de scandale( 2ans de négociations),salon passé et bien monsieur nous n'avons pas le temps de nous occuper de vous sauf si vous payez et j'en passe----

Alors je vais suivre le conseil de nombreux amis et acheter FRANÇAIS eux aussi ont parfois des problèmes mais cela pose moins de difficultés pour qu'ils trouvent une solution .
J'ai acheté depuis que je navigue 7 voiliers certains avec une liste de points à régler mais jamais d'histoires comme celles qu'on trouve ici, le plus grand chantier de FRANCE a aussi des difficultés sur certaines livraison mais cela reste dans un % normal de malfaçon.
Les bateaux HANSE ne sont beaux que d'extérieur pour le reste!!!!!!
Avis aux éventuels clients RENSEIGNEZ VOUS AVANT DE SIGNER.


SAV en question, je vois que c’est partout pareil, les concessionnaire de grande marque allemand ne sont pas là pour personne lors d’une avarie sous garanties de leurs unités.
J’ai été moi-même pendant plus de 2 Ans vendeur chez Bavaria en méditerranée, je sais comment marche les concessionnaire sur le marché, leur budget concernant le SAV fait parti du montant le leur commission sur la vente d’une unité, malgré les problèmes rencontrer Bavaria en à moins que leur concurrent direct, je sais certain dirons que rien ne ressemble plus un Bavaria a un autre Bavaria, c’était vrai il y a 10 ans.
Le but de ces concessionnaire est de faire du chiffre, la marge la plus importante pour eux ce sont sur les équipements vendus en plus de l’unité tel que le GPS, la VHF+ les divers options qui puissent se monter hors usine.
Je me suis battu pour plusieurs clients auprès de mon employeur de cette époque concernant ce SAV, nous n’avons d’ailleurs eu aucun procès devant les tribunaux, les problème ce régler avec difficulté mais ça le faisait quand même ; tout les concessionnaire ont la même politique que ce soit Bavaria ou Hanse (j’ai connu un vendeur sur un salon avec lequel nous avons discutés des ces problèmes, tout les constructeurs étranger on la même politique, je vous parle même pas de marque slovène leur problème est encore plus grave qui est l’autruche) le concessionnaire vendeur doit prendre ces responsabilités d’accord mais quand celui-ci a fait faillite ces aux constructeur de prendre le relais.
Il vous suffit de voir la durée de vie d’un concessionnaire de bateaux tel que Bavaria, Hanse et autres marque européenne pour vous rendre compte du sérieux que peuvent avoir ces gens là, ainsi que leur moyens de pressions auprès des constructeurs est inexistante puisqu’il n’arrive pas à tenir leur enseigne au-delà de la période critique.
Ces derniers étaient il y a encore peu régie par les pères fondateurs des ces usines, mais elles ont été revendues à investisseurs américains qui ne connaissent qu’une seule loi, celle de l’argent.
Pas étonnant de voir donc des situations comme celle des propriétaires des Hanse.
Bon courage à tous et bon vent
Xavier

                   3) michel-B 9 novembre 2012 08:58

Et oui les voilier Hanse sont de beaux appartements avec vue sur le port lorsqu’il ne sont pas sur berre mais ,à mon avis, ne devraient pas affronter la mer ou l’océan.
Récit succinct d’un convoyage sur Hanse 470 de 3 ans d’age vers la Turquie au départ de Nice en avril 2011 : Avant le depart à 3 heures du matin, rupture de la drisse de grand voile aux premieres sollicitations et plus de feux de mouillage. ( Drisse de grand voile sous-dimentionnée donc usée prématurément, feu fixé avec deux vis à bois – Ascension du mat, remplacement de la drisse par une taille supérieure, refixation du feux de mouillage par deux vis inox adéquates ) départ retardé de 2h30.
Arrivé aux portes du Detroit de Bonifaccio par mer formée (force 8) rupture de la drisse de Solent, même constat a savoir drisse sous dimensionnée, usée prématurément au point de travail ( remplacement par la drisse de spi plus grosse ) bien sur re-ascension au mat par force 7-8. un vrai plaisir avec les risques que l’on connaît tous.
Sortie du détroit de Messine çà commence à taper très très fort et nous nous rendons compte que le cabinet de toilette avant est inondé et ne possède pas d’évacuation vers la pompe de cale qui n’est pas accessible, les fonds n’étant pas démontables : ils sont fixés avec des vis.– l’eau s’introduit le long du mat coule dans la cabine avant, le matelas est transformé en éponge et donc inutilisable. le hublot de coté babord fuit sérieusement et mouille la banquette du carré. Et au bout de 2 heures de navigation nous décidons de mettre le moteur …..1 heure après celui-ci s’arrête et refuse de nous donner un coup de main.Démontage du filtre à gas-oil (celui-ci est rempli de tout – apparemment des copeaux de plastique et plein d’autres choses non identifiés. remplacement du filtre et pour etre sécurisé démontage de la crépine …….et là SURPRISE : le réservoir est une véritable poubelle . Nous décidons de mettre en batterie notre bidon de secours de 30 litres en le fixant en réservoir auxiliaire (donc moment de mécanique et de transformation ). Le moteur repart et bien sur ne sera utilisé que pour les manœuvres portuaires) . La poulie de l’alternateur chante mais impossible de la tendre (pas asser de place pour utiliser la clé adéquate…….donc nous laissons tomber cela . La table à carte est inutilisable à la gite tribord et dangereuse .
Arrivé presque au nord de Kythira ……un peu de mer mais il y a pire. Notre hanse ,allure au prés, refuse, un
coup de moteur …..pareil donc nous prenons la fuite et nous allons nous mettre à l’abri au sud de ntikythira .sur
mouillage forain (70 mètres de chaîne de 12 sur un fond de 10-13 metres) impeccable ……sauf qu’a notre
départ 48 heures après le grain nous constatons les dégâts : le systeme à pedale de relevage de l’ancre est détruit,
le polyester qui le maintient arraché et le davier d’étrave plié. ET OUI CECI EST LE RESULTA DU
MOUILLAGE QUI NE SE TROUVE PAS DANS LA LIGNE DE FOIS DU BATEAU (bravo le
bureau d’étude) . Nous souhaitons remettre en marche l’électronique, plus rien ne fonctionne. Nous devons
alors nous en remettre à mon GPS de secours (un E-TREX CARMIN à 80 euros –une petite merveille ) et pour
la météo…….par téléphone portable fixé au mat avec des colliers via mon épouse restée en France . 3 jours
après…..bien venu à Fetyhe où le Hanse 470 sera stocké au fond du port en attendant l’expertise du loueur et
« dixit la gérante a une clientèle qui marche principalement au moteur ….et par beau temps !»
Ah oui j’avais oublié.le solent n’a pas résisté au virement de bord et son chariot commençait à s’arracher du
pont

          4) 8 novembre 2012 02:18

Bonjour je suis propriétaire d'un 370 acheté neuf en 2007.
Mon vendeur a mis la clé sous la porte 18 mois après...
Sachez que j'ai mis 2 ans à avoir un jauge à GO qui fonctionne et la vhf Simrad n'a jamais fonctionné et n'a jamais été branchée en nmea sur le GPS : impossible de faire marcher la garantie ! Finalement j'ai du changer la vhf et l'antenne moi- même .
J'ai eu aussi quelques problèmes de gel-coat que j'ai résolus tout seul.
Moralité il faut faire tout et tout seul !
Mis à part cela je n'ai pas eu de graves problèmes comme vous.
Mais quand je lis votre blog je suis scandalisé et que fait Firros l'importateur ?
J'espère que tout va s'arranger pour le mieux pour vous et pourquoi ne pas faire une mini manifestation au stand hanse du salon de Paris ? Enchainez vous a un bateau ou découragez les futurs acheteurs : c'est sérieux je ne dis pas ça en l'air !

En tout cas bonne chance

                   5) 8 novembre 2012 13:23

En ce qui concerne Firros sachez que c'est sa société qui a envoye un technicien (au bout de 2 ans...) pour me changer la jauge de GO mais il est vrai que j'ai du très fortement insister.
Je vous conseille très fortement d'insister auprès de Firros yachts soit par téléphone soit en allant protester au salon nautique de Paris : le forcing il n'y a que ça qui marche.
Hanse n'est pas la seule marque à connaître ce genre de problème, faites une recherche sur Google sur les problèmes sur Dufour 425 GL ce n'est pas triste non plus ! mais ce n'est pas une consolation.
Cordialement
Jean Barlette  

           6) 17 janvier 2014 04:08

Depuis la Suisse j'ai le problème identique avec HANSE en Allemagne. Aucune réponse au courrier qu'il soit expédié par e-mail ou écrit en allemand. La garantie HANSE = c'est de la poudre aux yeux. Quant à l'importateur suisse de Hanse, ce n'est pas mieux. Pour mon prochain voilier je m'orienterais sur une autre marque. Bavaria ? Jeanneau ? Bénéteau ? qui sait mais certainement pas Hanse. André

2014   LES METHODES ONT-ELLES CHANGEES ?
Nouvel importateur FIRROS : Aux abonnés absents ?
DEHLER 38 (Hanse Group) Elu bateau européen de l’année (titre certainement mérité pour différentes raisons nautiques) mais :
QUAND HANSE GROUP sera-t-il nominé 1er constructeur européen pour son SAV et honorera d’une façon fiable ses contrats de garantie  ?…..
AUTRES SUJETS DE REFLEXION
a)        QUAND les magazines spécialisés dans le nautisme (financés en partie par les annonces publicitaires des constructeurs) s’intéresseront au SAV ?
b)        QUAND la fédération des industries nautiques répondra aux courriers des plaisanciers les sensibilisant au SAV de certains constructeurs ? ………
c)        QUAND tout acquéreurs d’un bateau pourrait-il bénéficier en tant que consommateur d’une réelle protection en matière de SAV sans être obligé de faire appel à la justice (ce que nous avons fait) pour l’application d’un contrat souscrit de garantie, voire de préparer ou réparer son bateau lui-même  a ses frais …….Apres achat et paiement.
 
Des associations de consommateurs se sont constituées dans des domaines nombreux et variés, comme l’automobile,  l’électroménager etc.  Elles ont pu obtenir des avancées significatives pour la protection des consommateurs que nous sommes tous : Pourquoi dans le domaine du bateau les engagements de constructeurs sont difficiles à faire exécuter par leur clientèle (rappelons spécialement pour Hanse que ce groupe n’hésite pas à menacer sa propre clientèle de procédures longues et coûteuse.
 Autant de questions posées.
 
N’hésitez,  donc,  pas à nous faire part de vos témoignages y compris ceux où vous avez été satisfaits en matière de SAV
 
Ce blog, 33500 visites et 71 pays dans le monde sera une excellente publicité pour tout concessionnaire sérieux de constructeurs, quelle que soit la marque en question (y compris Hanse Group).